Voici la contribution que Promesses d’Eglise a envoyée à la Conférence des évêques de France le dimanche 15 mai 2022.

Un long chemin a conduit à l’élaboration de cette contribution. Elle est née des propositions formulées par 9 groupes de travail et un grand nombre d’organisations membres de Promesses d’Eglise.

Examinées et discutées pendant 6 assemblées plénières en visioconférence, réunissant chaque fois plus de 50 représentants des organisations membres, ces propositions ont constitué la base du travail de synthèse qui s’est effectué en présentiel durant la journée du 23 avril.

Le texte comporte trois parties. La première décrit le chemin synodal de Promesses d’Eglise, la deuxième les rêves qui se sont exprimés au cours de ce chemin et la troisième présente les propositions de « pas » attendus pour que l’Eglise devienne plus synodale.

Selon la méthode choisie par le collectif, le texte présente aussi bien ce qui fait consensus au sein de Promesses d’Eglise, que les différences de points de vue et/ou de formulation et les points de désaccord qui demeurent.

Une dernière assemblée plénière le 10 mai a validé 13 propositions et défini les 5 priorités suivantes :

  1. Réfléchir et retravailler la place des femmes et des hommes dans l’Eglise (Proposition 8)
  2. Être à l’écoute du monde de manière constante pour discerner « les signes des temps » et entendre les appels de l’Esprit. (Proposition 4)
  3. Inventer de nouveaux modes de collaboration entre évêques, religieux et laïcs au niveau national (proposition 9)
  4. Mettre en place une formation initiale et une formation continue commune aux séminaristes, aux prêtres et aux laïcs (Proposition 12)
  5. Mettre en place une formation spécifique pour tous les éducateurs, prêtres et laïcs à l’identification des processus d’emprise et à l’apprentissage des critères d’une relation ajustée. (Proposition 13)

Trois documents ont été ajoutées en annexe :

  • La charte qui lie les membres de Promesses d’Eglise
  • Un outil pédagogique, l’arbre de la synodalité, créé pour travailler la synodalité dans un groupe
  • Un schéma des bonnes pratiques en termes de lutte contre les abus sexuels.