Les Différentes thématiques que vous trouverez en faisant dérouler ce menu sont travaillées à des degrés d’avancement différents par les groupes de travail et sont également travaillées par les groupes locaux

Nous vous invitons donc à consulter chaque page dédiée en utilisant ce menu

Bonne lecture et bonne réflexion

A propos de l’affaire Santier

Suite aux révélations concernant Mgr Santier, des membres de Promesses d’Eglise ont publié une tribune dans le journal La Croix. Le temps a manqué pour solliciter toutes les organisations membres avant la parution. Chaque membre de PE peut faire connaître son soutien à ce texte par la page de contact du site. Vous trouverez en dessous des signataires la liste des membres qui ont approuvé la tribune après sa parution. 

Signataires : Anne-Claire Bellay et Agnès Cerbelaud (Scouts et Guides de France), Dominique Rouyer et Bertrand Gournay (CCFD-Terre solidaire), Hervé Perrot (Secours catholique), Marie-Christine Rozier et Pascale Beaude (CVX), Amaury de Cherisey et Nicolas Truelle (Apprentis d’Auteuil), Dominique Quinio et Bernard Chenevez (Semaines sociales de France), Monique Baujard (Les amis de « La Vie »), membres de Promesses d’Église

 

En novembre 2021, plusieurs membres de Promesses d’Église étaient invités à l’Assemblée plénière des évêques à Lourdes. Un an après nous découvrons l’affaire qui concerne Mgr Santier. Après le rapport de la Ciase et les cérémonies pénitentielles et mémorielles qui avaient eu lieu à Lourdes, ainsi que les engagements qui y avaient été pris, nous recevons cette affaire avec tristesse, colère et lassitude. Certains la reçoivent comme une trahison et en appellent même à des démissions.

Si ce dossier soulève tant de colère et d’indignation parmi les catholiques, c’est d’abord à cause de la gravité des faits qui impliquent un dévoiement du sacrement de réconciliation. C’est ensuite et surtout en raison du silence qui a entouré les véritables raisons du départ anticipé de l’ancien évêque de Créteil. Un silence, dont il n’est même pas sûr qu’il ait été délibérément choisi par ceux qui étaient informés, mais qui a pu s’imposer comme une règle non écrite alors même que les évêques se sont engagés à faire toute la lumière sur les affaires d’abus.

Les victimes n’ont pas la première place

Une fois encore les victimes n’ont pas la première place dans l’Église. Car c’est d’abord pour elles que le silence est mortifère. Il n’est déjà pas facile de dénoncer les agissements d’un prêtre, c’est encore plus difficile de venir accuser un évêque ou un cardinal. Chaque fois, la publication d’une condamnation ou du lancement d’une enquête donne la force à d’autres victimes de venir témoigner. Cela s’est encore vérifié dans cette affaire où les victimes étaient majeures au moment des faits. Or nous constatons que les victimes majeures ont beaucoup de mal à se faire entendre et que leur souffrance n’est pas prise au sérieux.

Quelles qu’en soient les raisons, aujourd’hui, c’est ce silence et le mensonge qui font scandale. Comment avancer maintenant, alors que la confiance est mise à mal ? Comment sortir d’un réflexe où le silence s’impose, sauf exception, pour passer à une Église où la parole s’impose, sauf exception ? Dans sa Lettre au peuple de Dieu d’août 2018, le pape François demande non seulement à tout baptisé de se sentir « engagé dans la transformation ecclésiale et sociale dont nous avons tant besoin », mais affirme également : « Il est impossible d’imaginer une conversion de l’agir ecclésial sans la participation active de toutes les composantes du peuple de Dieu. » Cette participation est une priorité urgente. Et c’est exactement le sens de la synodalité que le pape François appelle instamment en initiant le Synode sur la synodalité.

Une réforme trop lointaine

Dans le cadre de la première phase du synode, de nombreuses suggestions ont été faites pour favoriser la coresponsabilité entre clercs et laïcs dans l’Église. Il a été relevé que les instances d’écoute et de dialogue font grandement défaut, de sorte qu’il n’y a pas de lieux qui permettent d’accueillir une pluralité de regards pour discerner ensemble. Cette ouverture à une pluralité de regards est exigeante, Promesses d’Église en fait couramment l’expérience, y compris dans l’élaboration de cette tribune qui a suscité débats et controverses. Mais nous témoignons qu’elle est moins un obstacle qu’une richesse, une liberté, et qu’elle favorise la crédibilité.

Aujourd’hui en France, alors que de telles circonstances vont sans doute, hélas, se reproduire, il n’est pas possible d’attendre la fin du Synode de la synodalité en 2024 ou une lointaine réforme du droit canonique pour agir. Nous avons besoin d’aller plus vite et plus loin.

Transformation

Les mouvements de Promesses d’Église sont eux-mêmes engagés dans cette transformation comme nous l’avons indiqué dans notre contribution synodale. Parmi nos propositions figurent notamment celles d’élaborer la parole publique de l’Église de façon synodale et polyphonique et de mettre en place, au niveau national, un cadre pour un dialogue et un travail permanent entre la Conférence des évêques (CEF), la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) et une représentation des laïcs.

Il faut que ces propositions soient entendues et prises au sérieux. Aussi nous demandons aux évêques de reconnaître le besoin d’un changement en profondeur de la gouvernance de l’institution en mettant en place un dialogue constructif avec l’ensemble des composantes du peuple de Dieu pour redonner des signes tangibles d’une volonté de « marcher ensemble ».

Conférence de Christophe Théobald

Un grand théologien nous parle de l’Eglise de demain

Pâques à l’écoute de la fragilité – CERAS

Avant de publier les travaux de ce groupe, nous vous proposons les interventions du CERAS à l’occasion de Pâques 2022

Bon visionnage

Assemblée plénière du 23 avril 2022

À l’issue des 6 premières plénières qui se sont tenues du 25 janvier au 12 avril 2022, une synthèse des rêves et des propositions de pas supplémentaires à faire par l’Église a été établie issue de l’ensemble des remontées des groupes de travail et des mouvements.

Cette synthèse a été réalisée autour de 4 thèmes :

  • Une Église de l’écoute et du travail

  • Une Église de frères et de sœurs

  • Une église de l’autorité partagée

  • Une Église de la coresponsabilité dans la mission

Lors de cette septième plénière, le 23 avril 2022, qui s’est déroulée en présentiel à Tigery, les participants se sont répartis en quatre groupes pour travailler chacun des thèmes. Chaque groupe devait ensuite formuler et présenter 5 propositions opérationnelles et évaluables.

Est venu ensuite pour chacun des participants le moment de prendre un temps personnel, parfois en groupe pour hiérarchiser et évaluer chacune des propositions : celles avec lesquelles ils sont d’accord et celles qui font débat.

Les réponses ont ensuite été analysées pour mettre en valeur les propositions qui remportent le plus d’adhésion ou celles qui créent des débats.

Le travail de rédaction du texte définitif est en cours et s’affine avec les apports des ateliers de travail.

Merci à la communauté du Chemin Neuf pour leur accueil au cénacle de Tigery et de nous avoir régalé d’un délicieux déjeuner.

La plénière du 23 avril en vidéo

Assemblée plénière du 12 avril 2022

Le mardi 12 avril 2022 s’est tenue la sixième plénière, la dernière dédiée aux remontées des organisations membres de Promesses d’Église. Vous trouverez ci-dessous les rêves et propositions de treize mouvements sur le thème de l’ouverture et du dialogue vers l’extérieur.

Lors cette plénière se sont exprimés : les SGDF, l’ACO, Focolari, l’ACE, les Chrétiens dans l’Enseignement public, les CPM, le réseau Magis, la Communauté de l’Emmanuel, le Réseau Saint Laurent, Voir Ensemble, le MCC, les EDC et la JOC.

Comme toujours, notre assemblée a été introduite par la prière du Synode que nous vous invitons à relire avant de prendre connaissance des travaux exposés ci-dessous.

Nous voici devant Toi, Esprit Saint ;
en Ton Nom, nous sommes réunis.
Toi notre seul conseiller, viens à nous,
demeure avec nous,
daigne habiter nos cœurs.
Enseigne-nous vers quel but nous orienter ;
montre nous comment nous devons marcher ensemble.
Nous qui sommes faibles et pécheurs,
ne permets pas que nous provoquions le désordre.
Fais-en sorte,
que l’ignorance ne nous entraîne pas sur une fausse route,
ni que la partialité influence nos actes.
Que nous trouvions en Toi notre unité,
sans nous éloigner du chemin de la vérité et de la justice,
en avançant ensemble vers la vie éternelle.
Nous te le demandons à Toi,
qui agit en tout temps et en tout lieu,
dans la communion du Père et du Fils,
pour les siècles des siècles,
Amen.

  1. TEMPS D’INFORMATION

  • Prochaine plénière en présentiel

23 avril 2022 : une plénière en présentiel pour mettre en commun le travail récolté pendant les 6 plénières. La Communauté du Chemin Neuf nous accueille à Tigery dans l’Essonne de 10h à 17h (Ligne RER D). Il est possible de venir chercher à la gare ceux qui le souhaitent ou d’arriver la veille au soir. Vous allez recevoir un bulletin d’inscription dans lequel toutes les modalités seront précisées.

Pour vous inscrire, cliquez sur le lien suivant :
https://docs.google.com/forms/d/1FiABQVSC23M9lj0dewlKbQkeQ52qeHADaQjShBVtxUw/edit?usp=sharing

19 inscriptions à la journée du 23 avril à ce jour.

  • Pour rappel : méthodologie de travail pour les plénières du 15 mars, du 29 mars et du 12 avril

Les mouvements membres de Promesses d’Église ont tous reçu un questionnaire dans le but de permettre à chaque mouvement de faire part de son travail pour alimenter le travail du synode. Nous avons reçu 28 réponses.

Dans les 3 prochaines plénières nous allons nous intéresser aux réponses à la première question :

Quels sont vos rêves d’Église ? Quels sont les deux pas que vous proposez pour que l’Église de France devienne plus synodale ?

Nous avons classé vos réponses en 6 thèmes que nous avons regroupés en trois catégories :

  • Co-responsabilité et Gouvernance (plénière du 15 mars)
  • Ouverture et dialogue vers l’extérieur (plénière du 29 mars)
  • Favoriser l’expression (écoute) et la formation

Les réponses aux trois autres questions feront l’objet d’une synthèse qui servira à notre travail de la journée du 23 avril.

  1. PRÉSENTATIONS

13 mouvements sont invités à s’exprimer aujourd’hui dans un format court de 5 minutes.

  • Les Scouts et Guides de France

    Présentation par : Xavier de VERCHÈRE
    Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

     

  • L’Action Catholique Ouvrière

Présentation par : Catherine BAUDIER  et Muriel BESSERT
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • Focolari

Présentation par : Muriel FLEURY et Christian CHARNAY
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • L’Action Catholique des Enfants

Présentation par : Agnes WILLAUME
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • Les Chrétiens de l’Enseignement Public

Présentation par : Catherine QUARTIER et Christine ANTOINE
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • La Fédération nationale des Centres de Préparation au Mariage

Présentation par : Marie-Gabrielle CAFFIN
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • Le réseau Magis

Présentation par : Anne de LAMOTTE, Valentine de DREUIL et Nadia SEUX
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • La Communauté de l’Emmanuel

Présentation par : Louis-Étienne de LABARTHE et Faustine CARRON
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici 

  • Le Réseau Saint Laurent

Présentation par : Maryvonne CAILLAUX
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • Voir Ensemble

Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • Le Mouvement Chrétiens des Cadres et des Dirigeants

      Présentation par : Odile VERIER
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

 

 

  • Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens

Présentation par : Nicolas MASSON
Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

  • La Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Présentation par : Emmanuel BOUMARD

Pour prendre connaissance de la présentation cliquez ici

Témoignages :

 Entretien de Nicolas Masson – Membre des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens